Gestion du guichet unique automobile: l’Etat annonce un audit de la concession de CI Logistique

Le ministre ivoirien des transports, Amadou Koné,  était hier 12  juin 2018,  sur le site du Guichet unique automobile (GUA), Vridi  dans la commune de Port Bouet.  Occasion  pour lui de se rendre compte  de la reprise du traitement informatisé des services, suite à la   crise qui a éclaté depuis le 18  Avril 2018. Selon le colonel Teya Pascal, le Directeur par intérim du GUA, «  Depuis le 18 Avril 2018, le Guichet unique automobile traverse une crise. Depuis, nous avons  mis tout en œuvre pour redémarrer  la machine. Il  n’y avait pas de réseau  informatique et internet. Tout  se faisait manuellement.  Ce qui faisait que le rythme du travail était très lent à cause du blocage  du système informatique.  Aujourd’hui, nous  sommes heureux de vous annoncer que l’outil informatique a effectivement  repris sa place. Nous avons pu traiter mille dossiers manuellement et  nous démarrons maintenant  avec l’informatique »  a dit le Directeur par intérim du GUA. Lors d’une conférence de presse   dans les locaux du concessionnaire CI Logistique, le ministre Amadou Koné,  a réitéré son appel à aller à une dématérialisation du Guichet unique automobile non sans dire qu’il  « prenait toute sa part »  et a présenté ses excuses aux usagers et à la population.

Ce pour les désagréments subit consécutivement à la crise qui secoue le GUA depuis quelques mois et  où une bonne partie des  travailleurs marchent comme sur des œufs. « J’ai dit qu’il fallait dématérialiser  les services  du  GUA pas pour lutter contre la fraude parce que cela est du ressort de la Douane, mais pour identifier les faux frais et faire baisser les coûts  et arriver à un coût à  l’importation hors douane raisonnable. Pour que,  in fine, ce qui n’est pas prévu  comme frais par le gouvernement soit supprimé. Le Guichet unique  doit aller vers une décentralisation et il faut libéraliser le contrôle  automobile » a dit le ministre des Transports qui  n’a pas manqué d’ajouter que la réflexion continue aussi bien au niveau du ministère des Transports mais aussi au niveau de la Direction générale des douanes, pour  mettre le cap sur la numérisation des archives. Avant de dire : «  Je voudrais appeler à la retenue sur la gestion des  informations  sur  cette crise. Trop d’informations circulent.  L’affaire est désormais entre  les mains de la justice et il faut éviter d’exposer des concitoyens »  Se prononçant  sur la durée et le renouvellement de la concession de 30 ans à CI Logistique, le ministre Amadou Koné ajouté que le gouvernement ivoirien a engagé un audit  de ladite concession. « A la demande du Chef de l’Etat, nous avons entrepris de  faire un audit  de la concession. Nous sommes en train de recruter  Un cabinet indépendant pour faire ce travail. L’Etat a le droit  de faire cet audit et de prendre  des décisions. Laissez-nous faire ce travail. Nous ferons tout pour déposer ce travail d’ici la fin du mois de juin 2018. Et le gouvernement décidera  de la suite à donner à cette concession (…) » a révélé  M. Amadou Koné. Poursuivant, il a dit que : « Le guichet unique ne l’est par le nom. Le processus d’immatriculation  doit avoir un point d’entrée et un point de sortie. Il faut éviter que le client parte de service en service. Il faut lui permettre de suivre son dossier. Nous voulons aller plus loin (…) la  dématérialisation du processus  permettra d’avoir une base de données qui peut être consultées par les différents services qui sont sur place voir même   le client ». Les services douanes nous ont dit qu’il faut douze semaines pour sortir  un véhicule ce qui crée des problèmes de surestarie et des frais  voire des dégradations des véhicules. Il est prévu d’aller à un délai de dix jours maximum.  « Cela permettra de sécuriser les recettes et  aussi le client saura à quelle étape se trouve son dossier. Et de savoir à l’avance ce qu’il y a à payer comme  frais »  a dit le ministre.

 

Stéphane d’Avignon

No Comments Yet

Comments are closed

CONTACT

Boulevard de Vridi
(+225) 21 75 16 10 / (+225) 21 75 07 87
(+225) 21 75 16 06 
info@cotedivoire-economie.com

SUIVEZ NOUS MAINTENANT
  

Abonnez-vous à notre bulletin

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter pour recevoir par mail les dernières actualités

S’abonner