Sécurité sociale : Abidjan accueille le 2e Forum de la CIPRES, la couverture vieillesse au centre des débats

Après Yaoundé au Cameroun en 2016, Abidjan (Côte d’Ivoire) accueille plus d’une centaine de participants au 2e Forum de la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale (CIPRES). Les acteurs africains du domaine de la couverture sociale, réfléchissent à l’amélioration du système de retraite à Grand-Bassam du 24 au 26 octobre, sous le thème « couverture vieillesse, instrument de lutte contre la pauvreté ». C’était en présence de Pascal Abinan Kouakou, ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale de Côte d’Ivoire représentant le 1er ministre Amadou Gon Coulibaly.

Innocent Makoumbou, Secrétaire exécutif du CIPRES.

« Je remercie la Côte d’Ivoire avec à sa tête le Président de la République d’avoir accepté d’accueillir cet événement. Par cet acte, le pays montre sa disponibilité et sa sollicitude à la CIPRES. Ce deuxième forum après celui de 2016 à Yaoundé, permettra de travailler sur des questions essentielles liées à la vieillesse en Afrique. Cette problématique ne doit laisser personne indifférente car nous sommes tous appelés à faire valoir notre droit à la retraite. La faillite de la branche de retraite sur le continent nous interpelle. Il est question, en organisant donc cette conférence, d’intéresser toutes les parties prenantes du système de retraite à trouver les solutions idoines aux problèmes rencontrés. Et nous avons espoir que les conclusions, au sortie d’ici seront positives ». C’est en ces mots que s’est exprimé Innocent Makoumbou, Secrétaire exécutif du CIPRES.

Le Secrétaire exécutif de la zone CIPRES, M. Innocent MAKOUMBOU a situé les enjeux du conclave de Grand Bassam. A ce Traité était annexé un plan comptable de référence, élaboré à la demande du groupe de travail composé de 3 agents comptables et validé au Bénin par les agents comptables des 14 pays concernés par le Traité. Au lancement, la CIPRES s’était fixé quatre (4) objectifs. A savoir fixer les règles communes de gestion ; Instituer un contrôle de la gestion des Organismes de Prévoyance Sociale (OPS) en vue de rationaliser leur fonctionnement pour mieux garantir les intérêts des assurés sociaux y compris ceux des travailleurs migrants ; Réaliser des études et élaborer des propositions tendant a l’harmonisation des dispositions législatives et réglementaires applicables aux organismes et aux régimes de prévoyance sociale ; Et enfin faciliter la mise en œuvre, par des actions spécifiques au niveau régional, d’une politique de formation initiale et permanent des cadres e techniciens des organismes de prévoyance sociale dans les Etats membres.

Pascal Abinan Kouakou, ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale de Côte d’Ivoire représentant le 1er ministre Amadou Gon Coulibaly.

Ouvrant le 2 Forum de la CIPRES, le ministre Pascal ABIDAN Kouakou a au nom du 1er ministre Amadou Gon Coulibaly, remercié les organisateurs pour avoir choisir la Côte d’Ivoire pour abriter les travaux de ce 2 Forum du CIPRES. Selon lui, ce deuxième forum sur la retraite en Afrique, offre une précieuse tribune de discussion pour la mise en place d’un programme consolidé, en vue de l’amélioration de la couverture sociale, des personnes du 3ème âge en Afrique.

Photo de Famille en compagnie du Ministre Pascal ABIDAN Kouakou.

« Merci à vous pour la mise en place de ce forum qui permet de mobiliser tous les acteurs dans le domaine de la sécurité. Il s’agit ici de lutter contre la précarité des personnes du 3ème âge. Je salue la disponibilité des partenaires dans ce domaine. Cette politique rejoint la stratégie de l’Etat de Côte d’Ivoire qui a engagé des réformes pour un système de retraite performant. Ce forum est donc une précieuse tribune pour réfléchir, discuter et élaborer des solutions pour une couverture sociale performante. Nous avons mis beaucoup de moyens dans ce domaine ces 5 dernières années et entendons poursuivre ces efforts grâce à vos propositions » a-t-il assuré.

La Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale (CIPRES) créée le 21 septembre 1993 à Abidjan (Côte d’Ivoire) et qui regroupe 16 pays memebres livra ses conclusions ce vendredi 26 octobre 2018.

JC ACKE

No Comments Yet

Comments are closed

CONTACT

Boulevard de Vridi
(+225) 21 75 16 10 / (+225) 21 75 07 87
(+225) 21 75 16 06 
info@cotedivoire-economie.com

SUIVEZ NOUS MAINTENANT
  

Abonnez-vous à notre bulletin

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter pour recevoir par mail les dernières actualités

S’abonner