Social: 2e Edition du Forum de la CIPRES, la fin des travaux

Ouvert le mercredi 24 octobre dernier à Grand-Bassam, la Conférence interafricain de la prévoyance sociale a refermé ses portes le vendredi 26 octobre 2018 en présence du Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale, M. Pascal ABINAN Kouakou et de nombreux participants venus de plusieurs pays africains.

Cette rencontre qui figurait au plan d’action 2017 du Secrétariat Exécutif, a vu la participation de nombreuses délégations venues de 11 Etats membres sur 17 de la CIPRES, à savoir Bénin, Burkina Faso, Congo, Côte d’Ivoire, Madagascar, Mali, Niger, Sénégal, République Démocratique du Congo, Tchad, Togo, pour un total de 56 participants.

A l’ouverture du séminaire, M. Innocent Makoumbou, Secrétaire Exécutif de la CIPRES indiquait aux participants que les Organismes de Prévoyance Sociale (OPS) de la zone CIPRES sont, à l’instar des autres organisations, exposés à de nombreux risques liés à leurs activités, le Secrétaire Exécutif a relevé la nécessité pour ces OPS de se doter d’une cartographie des risques, car elle constitue un puissant levier pour détecter et maîtriser en temps opportun leurs risques.

Par ailleurs, il tenu à relever la nécessité de disposer d’une cartographie des risques du secteur de la Prévoyance Sociale, car cela devra permettre à la CIPRES de répondre à une exigence du Comité de Stabilité Financière de la zone franc en particulier de l’UMOA, aux fins d’assurer une meilleure surveillance des risques macro-économiques du secteur que la CIPRES a en charge.

Aussi, en dépit du séminaire sur la même thématique, organisé en 2014, en collaboration avec l’IPS-CGRAE et en partenariat avec la Caisse Centrale de Mutualité Sociale Agricole (CCMSA) de France, la grande majorité des OPS de la zone CIPRES éprouve toujours des difficultés à élaborer la cartographie des risques.

En ouvrant le séminaire, le Professeur Michel Bénié, Conseiller Technique représentant le Ministre de tutelle, a remercié la CIPRES pour le thème de ce séminaire atelier qui porte sur la cartographie des risques, en particulier les outils soumis à l’examen des participants notamment le guide méthodologique. Car cela traduit la volonté de la CIPRES à accompagner les OPS dans leur quête d’amélioration de la gestion. En effet, les OPS a-t-il souligné, se trouvent confrontés à de nombreux risques qui limitent leur efficacité.

Aussi, Monsieur le Conseiller Technique a indiqué que face à la préoccupation actuelle d’extension de la couverture sociale aux populations non encore protégées, organiser un séminaire sur la cartographie des risques n’est pas une vaine activité. Car ce séminaire contribue à la mise en place d’un management de qualité et la recherche d’un équilibre financier au sein des OPS, qui implique une maîtrise des risques, à travers une démarche spécifique.

Pour terminer, le Conseiller Technique a tenu à assurer les participants de la disponibilité des Ministres de la CIPRES à aider les OPS au déploiement et au pilotage du guide méthodologique de la cartographie des risques du secteur de la prévoyance sociale qui sera adopté par les participants, avant de déclarer ouverts, les travaux du séminaire atelier.

A l’issue de cette cérémonie, les travaux du séminaire proprement dits, ont débuté par le rappel des objectifs ainsi que des résultats attendus du séminaire atelier, suivi de la présentation des supports élaborés par le Secrétariat Exécutif, notamment, les enjeux de la cartographie des risques, le guide méthodologique de la cartographie des risques de la prévoyance sociale sur la base desquels se sont focalisés les travaux.
Concernant les objectifs, ce séminaire atelier visait de façon générale, l’examen et l’adoption du projet de guide méthodologique de cartographie des risques élaboré par le Secrétariat Exécutif en vue d’apprécier la pertinence de la démarche et les outils proposés, de les amender éventuellement,afin de permettre à chaque OPS de cartographier ses risques et de les maitriser.

Il avait également pour objectifs spécifiques de sensibiliser les acteurs internes sur les enjeux de la démarche de cartographie des risques, favoriser le partage de bonnes pratiques en matière de gestion des risques, harmoniser au sein de l’espace CIPRES, la démarche de gestion des risques en mettant à disposition des modèles et outils de gestion des risques et permettre aux OPS de disposer d’un document de référence sur les risques majeurs ou récurrents du secteur de la protection sociale.
Les travaux du séminaire se sont déroulés en ateliers, suivis de restitutions et d’échanges en plénière.
A cet effet, les participants ont été répartis en plusieurs équipe de travail, qui se sont penchées sur l’examen des différents outils indispensables à l’élaboration de la cartographie et à la maîtrise des risques, notamment, l’évaluation des risques, l’inventaire des risques, l’identification des causes des risques, la hiérarchisation des risques et de maîtrise des risques.

Les ateliers appuyés des cas pratiques des OPS, ont permis aux participants de se mettre en situation quasi réelle, face aux risques des OPS, suscitant ainsi leur motivation pour ce type d’exercices pratiques, qui contribuent au renforcement des capacités des acteurs en matière d’élaboration de la cartographie des risques.

Au terme de ces échanges véritablement participatifs et riches en qualité, les séminaristes ont amendé et adopté les différents outils proposés.

Par conséquent, les travaux ont permis de réaliser les objectifs poursuivis, à savoir une meilleure appropriation des enjeux de la cartographie des risques et de son utilité dans la conduite des missions d’audits, un inventaire des risques majeurs du secteur de la Prévoyance Sociale, un inventaire des fraudes sur les cotisations et les prestations et des actions de maîtrise associées, un inventaire des causes principales de chaque risque majeur et des actions de maîtrise associées, les critères d’évaluation des risques définis et partagés, un projet de cartographie des risques de l’espace CIPRES et un guide méthodologique pour l’élaboration et l’actualisation de la cartographie des risques.
Par ailleurs, à l’occasion des restitutions en plénière, les participants ont formulé les recommandations suivantes :

1- Sensibiliser les premiers responsables des organismes sur l’importance de la cartographie des risques;
2- Fixer un délai d’élaboration de la cartographie des risques à chaque Organisme de Prévoyance Sociale de la CIPRES ;
3- Assurer un suivi pour l’élaboration et l’actualisation de la cartographie des risques au sein de chaque Organisme de Prévoyance Sociale;
4- Organiser tous les deux (02) ans un séminaire-atelier sur la cartographie des risques dans l’un des pays membres de la CIPRES;
5- Demander au besoin, l’appui de la CIPRES pour l’élaboration de la cartographie des risques;
6- Favoriser la collaboration inter-caisses en matière de maîtrise des risques ;

Ouvert en présence du Ministre Pascal ABINAN Kouakou le 20 octobre 2018, la 2e édition du Forum de la CIPRES a fermé ses portes le 24 octobre 2018.

Précisons qu’à l’issue des travaux, deux motions de remerciement l’un à l’endroit du Président de la République Sem Alassane OUATTARA et l’autre à celui du Premier ministre Amadou GON COULIBALY ont été lues par des représentants des participants.

JC ACKE

No Comments Yet

Comments are closed

CONTACT

Boulevard de Vridi
(+225) 21 75 16 10 / (+225) 21 75 07 87
(+225) 21 75 16 06 
info@cotedivoire-economie.com

SUIVEZ NOUS MAINTENANT
  

Abonnez-vous à notre bulletin

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter pour recevoir par mail les dernières actualités

S’abonner