Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire de Ecobank Côte d’Ivoire

Ecobank Côte d’Ivoire, filiale du Groupe Ecobank, a achevé ce jour sa 2nde Assemblée Générale Ordinaire, suivie d’une Assemblée Générale Extraordinaire, à Abidjan.

Présents en nombre important à l’Espace Latrille Event qui a accueilli cette cérémonie, les actionnaires ont approuvé toutes les résolutions de l’AGO, notamment le rapport relatif au retraitement des états financiers de l’exercice 2017.

Justifiant cette démarche, le Président du Conseil d’Administration, Coulibaly Lassina, a expliqué que « Notre Banque a effectué les retraitements requis par le nouveau dispositif prudentiel applicable aux établissements de crédits et aux compagnies financières de l’UEMOA et le Plan Comptable Bancaire (PCB) révisé de l’UEMOA entrés en vigueur le 1er janvier 2018 »

Le Conseil d’Administration a annoncé le départ à la retraite de Charles Daboiko, actuel Directeur Général Ecobank Côte d’Ivoire et Directeur Régional de la zone UEMOA.

Coulibaly Lassina a félicité et rendu un vibrant hommage au directeur général sortant « pour la qualité de sa gestion et ses performances, sa fidélité à la banque et sa contribution notable et significative au rayonnement de Ecobank Côte d’Ivoire ».

Sous réserve de l’approbation des instances et autorités compétentes, le Conseil d’Administration a nommé Paul-Harry Aithnard en qualité de Directeur Général de Ecobank Côte d’Ivoire.

Coulibaly Lassina a précisé : « Le nouveau Directeur Général a été sélectionné à la suite d’un processus de recrutement interne au groupe Ecobank. Avec plus de vingt (20) années d’expérience professionnelle, il a toutes les compétences pour assumer cette fonction »

Le Conseil a aussi enregistré la nomination de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) en qualité d’administrateur dont la Représentante Permanente au sein du Conseil d’Administration de Ecobank Côte d’Ivoire est Patricia Koizan, Directrice Financière et Comptable de la CNPS.

Au titre de l’Assemblée Générale Extraordinaire, le Conseil d’Administration a proposé le fractionnement de l’action Ecobank Côte d’Ivoire sous un rapport d’un (1) à (5), dans le but de respecter le niveau minimal réglementaire des titres composant le flottant sur la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM).

Le Président du Conseil d’Administration, Coulibaly Lassina, a expliqué : « le nombre total d’actions formant le capital social sera multiplié par 5 et passera de 11 010 120 actions à 55 050 600 actions. Chaque actionnaire recevra cinq (5) nouvelles actions pour une (1) ancienne détenue. Le fractionnement n’a pas d’impact sur le capital social maintenu à 27 525 300 000 F. CFA. En revanche, la valeur nominale de l’action passera de 2 500 F CFA à 500 F CFA. »

Les actionnaires ont approuvé le fractionnement des actions et donner les pleins pouvoirs au Conseil d’Administration pour réaliser les formalités et suivre la procédure.

No Comments Yet

Comments are closed

CONTACT

Boulevard de Vridi
(+225) 21 75 16 10 / (+225) 21 75 07 87
(+225) 21 75 16 06 
info@cotedivoire-economie.com

SUIVEZ NOUS MAINTENANT
  

Abonnez-vous à notre bulletin

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter pour recevoir par mail les dernières actualités

S’abonner